ACCEDER A L’INTELLIGENCE VIVANTE – Partie I – L’ascension d’une humanité intuitive

Un rapide changement social et culturel est en cours sur la planète ; et tout porte à croire que ce phénomène prend de la vitesse. Ainsi, beaucoup d’entre nous, en pleine phase de restructuration personnelle, en subissent les conséquences et affrontent de nombreuses perturbations. Dans le même temps, nous observons un réajustement de nos infrastructures sociales, de nos modes de communication et de connectivité afin de nous adapter aux changements. Rien qu’au cours des 150 dernières années, nous avons pu constater, peut-être sans en être tout à fait conscients, la vitesse extraordinaire à laquelle la civilisation humaine a effectué cette transition. Une vue d’ensemble mettra en évidence le caractère brutal de ce changement.

Les fluctuations au sein de l’histoire ont rythmé le développement progressif de l’individu, et donc la responsabilité croissante de ce dernier. Son avènement a eu lieu parallèlement à un lent déclin de l’aristocratie et des règles élitistes, ainsi qu’à la fin de la tyrannie. Durant les siècles derniers, l’histoire s’est accélérée : chute du féodalisme ; naissance de la démocratie ; et croissance des connexions humaines au niveau global. Et puis, nous avons vu une plus grande acceptation et un meilleur partage des valeurs planétaires. Ainsi, nous pourrions dire que la société a des « contractions » ; celles annonçant la mise au monde d’une civilisation planétaire.

Le développement de la conscience est un processus psycho-spirituel, introduit par des mouvements et des impacts socio-culturels semés à travers l’histoire. Plus récemment, les forts courants des années 60 et de la fin des années 80 ont permis de provoquer une prise de conscience aux quatre coins du monde. De nombreuses graines ont été plantées afin que, avec le temps, elles puissent être activées. Les états psychiques expérimentés durant les années 60 ont démontré l’existence de dimensions de conscience alternatives ; donnant un avant-gout à un public jeune et friand de ce genre de nourriture. La chute du mur de Berlin en 1989, et la fin de plusieurs institutions politiques archaïques, nous ont offert un aperçu de la force déployée par un changement que beaucoup pensait impossible.

Le renouveau et la régénération font partie du développement des processus ; qu’ils soient humains, culturels ou psycho-spirituels. Les véritables révolutions ne sont pas celles obtenues par la violence physique mais celles procédant à des changements radicaux dans le domaine de la perception, de la connaissance et, finalement, du moi individuel. La présence de la conscience humaine n’a cessé de croitre et de se manifester au cours de ces dernières années ; à travers l’expansion de l’intelligence, une prise de conscience psychologique, les actions humanitaires, l’empathie et l’innovation créative. L’émergence de « l’Homme intuitif » a pu être observée sur tous les terrains, dans les stades et les rues du monde entier. La nature collaborative du sport, son travail d’équipe et ses règles de jeu communes, constitue un des exemples participant au changement de l’esprit humain.

Selon moi, au fur et à mesure que ces tendances se généraliseront, nous verrons probablement une nouvelle génération d’individus naitre en tant que changement, plutôt que dans le changement. Ces nouveaux arrivants continueront de chambouler nos systèmes sociaux et nos « grandes institutions », en agissant davantage à partir de leur instinct et de leur intuition. L’ère des gourous, l’élitisme spirituel et le flot commercial de méthodes « d’enseignement » sont sur le point d’être remplacés par une plus grande forme de savoir au sein même de l’humanité. Les systèmes de croyance externe dont nous dépendons souvent vont être mis au défi ; et seront petit à petit substitués par la reconnaissance d’une intelligence vivante – une intelligence qui a toujours existé au sein de la race humaine. Lorsque l’on sait instinctivement la vérité, la préservation culturelle, et ses dômes, clochers, institutions ou Enseignements, ne sont plus de mise. L’intelligence vivante bénéficie d’une plus grande fluidité ; elle existe pour tous, partout et tout le temps. Ne reste qu’à trouver le moyen d’y accéder. Et il s’agit là d’un processus qui sera de plus en plus évident grâce aux impulsions développementales, continues et croissantes, entre l’humain, la planète et le cosmos.

Au cours des prochaines années, l’humanité gagnera en termes de connaissance interne, ou gnose, à mesure que la connexion à une intelligence vivante et omniprésente se renforce. Les vieux rôles hiérarchiques centralisés sont en train de s’effondrer ; les sociétés humaines du monde entier créent de nouveaux réseaux décentralisés ; où règnent la connexion et la communication, à l’image de nos ancêtres bactériologiques. En effet, notre milieu social s’inspire toujours plus de la biologie et de son sens de l’organisation. Il s’avère que cette nouvelle configuration permet l’activation d’une nouvelle forme d’énergie sur la planète ; encourageant une façon de faire différente. Le temps d’un messie parlant seul devant la foule est révolu. Progressivement, ce sera la multitude qui annoncera et prêchera « la bonne parole », ou plutôt une nouvelle compréhension.

Les enfants d’aujourd’hui naissent dans un monde où, au quotidien, les schémas de pensée et de conscience humains sont échangés par le biais de millions d’ordinateurs, de réseaux et de connexions, manifestant ainsi le royaume non local de l’information et de l’intelligence vivante. En effet, cette réalité n’est pas uniquement numérique ; elle est également culturelle, avec son lot de films, de livres, d’articles, de chansons et de vidéos, formant un champ de connectivité transcendant nos anciennes limites spatio-temporelles. De plus en plus, nos technologies externes d’information se calquent sur le champ d’intelligence vivante à la base de notre réalité. Ainsi, la matrice, ou construction physique, constitue la manifestation externe d’une connectivité interne, inhérente et invisible. Cette relation devrait permettre la libération d’une certaine forme d’énergie de transformation. Rappelons qu’il n’est pas de modèle de communication et de connectivité qui n’ait de réalité correspondante au sein de la conscience.

 

Les enfants et les jeunes adultes d’aujourd’hui cassent les vieux schémas et incarnent une nouvelle vague de pionniers et d’agents de changement. En effet, ils font preuve d’une remarquable compréhension intuitive quant aux technologies modernes ; ils se connectent en réseaux, soutiennent des mouvements écologiques et des pratiques de santé alternatives ; ils lancent des projets communautaires et s’intéressent à une nourriture saine. Et puis, ils privilégient leur bien-être à leur carrière ; ils réinstaurent un sens sacré et repoussent les limites d’une pensée nouvelle. Certes, ce n’est pas le cas partout, ni chez n’importe qui. Il y a toujours beaucoup de confusion émotionnelle et de colère au sein de la jeune génération. Cependant, un humain plus intuitif est véritablement en chemin.

 

Les habits neufs de l’empereur

De nouveaux schémas de pensée et de nouvelles expressions de la conscience sont désormais en train d’émerger au sein des communautés et des sociétés à travers le monde. Il s’agit là d’un refus des structures appartenant à l’ancien paradigme de séparatisme, d’égoïsme et d’opposition. Plutôt qu’une stratégie de révolte frontale contre les systèmes actuels, une vague de réforme plus subtile est en train de s’élever et contribue à une transition sociale constructive. En partie, cette réforme consiste en plus de transparence au sein de nos systèmes sociaux. D’ailleurs, ce processus a déjà lieu. Ainsi, nous observons de plus en plus de cas de corruption (politique, financière, personnelle, etc.) remonter à la surface et être exposés à la vue de tous. Quand le jour se lève, dit-on, les ombres deviennent plus nettes et plus visibles. Et donc, alors que les schémas d’une conscience nouvelle commencent à être exprimés à travers le peuple, les inadéquations de nos systèmes se font davantage remarquer. Les institutions, les pratiques et les sociétés, construites sur la peur et des valeurs déloyales, faibliront devant une population qui réclame un changement de valeurs et plus d’intégrité. Avec le temps, les anciens schémas de pensée, notamment les schémas perturbateurs, deviendront obsolètes face à l’expression d’une intelligence intuitive à travers la conscience humaine. Bientôt, même les plus jeunes pointeront du doigt les anciennes idoles et déclareront sans vergogne : « Mais, regardez, ils n’ont pas d’habits du tout ! Ils sont tous nus !». A ce stade, les monuments et les traditions n’auront plus que deux options : la destruction ou le recalibrage conformément aux nouveaux schémas.

Le bouclier de l’apparence et du statut social, jadis sacré pour certaines personnes, ne fonctionnera plus. Ainsi, pour la plupart des célébrités, des politiciens, des riches, des personnalités religieuses ou publiques autrefois respectées, le masque va commencer à tomber. En effet, cette vague de transparence est sur le point de faire apparaitre leurs écarts de conduite ; et beaucoup de linge sale attend d’être lavé en public. Tout cela est nécessaire pour que la jeune génération, guidée par le cœur et l’intuition, tente de guérir la planète et introduise une réforme. Les sueurs froides causées par la délinquance juvénile (observée dans les explosions de violence et d’instabilité psychologique) seront remplacés par une meilleure compréhension de l’intuition, une plus grande confiance en soi et un meilleur équilibre. D’ailleurs, beaucoup d’entre nous apprennent déjà de leurs enfants et des jeunes du monde entier. Nous pouvons voir comment notre foi dans les sources externes d’information, d’opinion et d’autorité, par le passé inébranlable, est maintenant remise en question. Ces nouveaux esprits abandonnent les structures de la croyance dogmatique qui limitent le développement personnel et ôtent tout sens de responsabilité individuelle.

Une nouveau bon sens émergera ; qui, au début, ne nous paraitra ni « bon » ni « sensé » et qui sera le produit d’un nouvel état de conscience. Le comportement humain et logique du temps où nous imaginions vivre sur des îles séparées, n’aura plus de raison d’être. Comment pourrait-il encore se justifier chez une espèce qui vit consciemment dans l’interconnectivité ? Plus l’espèce humaine se transformera en interne, plus grand sera le changement que nous observerons dans notre réalité physique (société, technologie, culture, etc.). La génération à venir ne peut pas être identique à l’actuelle, ni aux précédentes. A ce stade de l’histoire humaine, donner naissance à une génération clone – avec les mêmes idées et les mêmes valeurs – résulterait non pas en la pérennisation des sociétés humaines mais en leur disparition. C’est pourquoi nous avons besoin d’une transformation au niveau psycho-spirituel, au cœur des générations mais aussi entre les générations. Il nous a fallu de nombreux efforts physiques et beaucoup d’énergie pour remettre en cause nos structures de conditionnement. Beaucoup de luttes ont eu lieu contre les systèmes socio-culturels opposés, ou défavorables, au développement personnel. Mais, à présent, le changement arrive plus facilement et à grands pas.

Les changements susceptibles d’être observés dans les années à venir seront plus profonds que ceux des révolutions industrielles précédentes, même si leur influence a transpiré sur plusieurs siècles. En effet, nous allons être témoins d’importants changements survenant sur une période équivalente à une durée de vie humaine. Nous comprendrons que la communication, la transparence et l’honnêteté sont des outils bien plus puissants que la dissimulation, la peur et la confrontation. L’armure imaginaire de l’empereur sera percée par un regard pénétrant, franc et honnête. C’est en vain que les fausses structures politiques, financières, entrepreneuriales et médiatiques tenteront de sauver la face. Leurs actions désespérées seront vues pour ce qu’elles sont par une génération plus consciente, plus informée et plus éveillée.

Avec ou sans nous, ces jeunes cœurs et esprits prendront leur propre liberté en main pour s’inspirer et refaire le monde. Non seulement ils auront accès à un vaste champ intuitif en eux ; mais ils seront également connectés en simultanée à un réseau planétaire d’informations, de contacts et d’amis. Les structures et les autorités actuelles recourant à la peur tenteront de contrôler ces réseaux de connexion et de communication[1] devant cet inévitable raz-de-marée qu’est la prise de conscience humaine.

Les jeunes générations libéreront vraisemblablement l’humanité de l’emprise des idées erronées forgées durant la guerre, créées par la pauvreté, la famine et un malaise entretenu. Nous avons devant nous une génération qui réussira à ôter le voile des vieux schémas de pensée. Le nouvel Homme intuitif est en préparation depuis un certain temps. Notre monde est bien plus paisible aujourd’hui qu’il l’a été – contrairement à ce que les médias peuvent bien dire. Cela nous indique que la façon dont les modèles énergétiques se répandent sur Terre est en train de changer, encourageant la recherche de solutions pacifiques quand cela est possible. L’intelligence vivante faisant partie de l’Homme intuitif est également une intelligence spirituelle, empathique et bienfaisante ; manquante dans la plupart des civilisations modernes.

Cette nouvelle génération implantera une reconfiguration, un rééquilibrage et une harmonisation des énergies féminines et masculines dans le monde. Les valeurs d’amour, de compassion, de compréhension, de patience, de tolérance et d’empathie seront plus librement exprimées et feront partie d’un monde éclairé – et non faussement considérées comme des valeurs majoritairement « féminines ». Le mur entre les énergies féminines et masculines continuera de se dissoudre, et sera remplacé par une nouvelle énergie d’unité – de rassemblement. De la même manière, les stigmates artificiels autour des rôles universels de « l’homme » et de la « femme », et de leurs attentes, seront remis en question et forcés de changer pour correspondre à la redéfinition de la jeune génération. La participation des femmes sera davantage appréciée, recherchée et intégrée au sein des domaines majeurs tels que la politique, l’économie et les affaires internationales. Une énergie intuitive sera davantage présente dans les décennies à venir ; véhiculée par un nombre croissant de jeunes femmes à des postes influents au sein de la société. Nous sommes désormais plus enclin à reconnaitre que la notion de dualité – de dominant-dominé, qu’il soit masculin ou féminin – appartient à l’ancien temps. Les nouvelles énergies se concentreront sur l’équilibre et sur le rassemblement d’un tout intégral qui respecte la diversité dans son unité.

 

L’humanité est enfin prête à une transition ; ces potentiels de développement ont suivi de longues phases de préparation. Et il semblerait que notre état d’alerte augmente de façon exponentielle d’année en année. Une nouvelle forme d’énergie a récemment fait son entrée sur la planète, et facilite des modes d’opération complètement différents. C’est une énergie qui soutient une connectivité basée sur les réseaux et la décentralisation. Elle travaille à travers les sociétés humaines afin de participer au changement de l’intérieur. Son but pourrait être de former autour de la Terre une membrane d’intelligence consciente homme-planète. Ces énergies sont également en train de se répandre plus rapidement parmi les Hommes, à travers les champs énergétiques de connectivité numériques et biologiques intégrés. Bientôt, il n’y aura plus une zone terrestre privée de son influence, car chaque village et chaque ville aura parmi les siens un nouvel homme intuitif ; a fortiori lorsque les nouvelles générations arriveront sur la planète et commenceront à avoir des responsabilités importantes.

Quelque chose de très excitant est en train d’avoir lieu sur la planète ; quelque chose est en train de s’élever en nous, parmi nous, à travers nous, et pénètre la structure même de la réalité. C’est une transformation sans mots, passant d’un homme à l’autre. Il semblerait que certaines des capacités latentes chez l’homme soient maintenant activées, en correspondance avec les exigences évolutionnaires.

 

Traduction réalisée par Jennifer Dureau (dureau.jennifer@gmail.com)

[1] Voir mon livre précédent « The Struggle for Your Mind: Conscious Evolution and the Battle to Control How We Think ».